Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog des jeunes communistes du Bas-Rhin

Mobilisation du 9 avril à Strasbourg : la répression et l'arbitraire policier, derniers remparts d'un gouvernement qui va tomber

La manifestation de ce samedi 9 avril, sixième rendez-vous de lutte contre la loi Travail, s'est terminée à Strasbourg sous le signe de la violence et de l'arbitraire policier. Quatre arrestations ont eu lieu à Place Kléber à la fin du cortège, alors que les manifestants commenceaient à se disperser. La police, avec l'aide de l'armée, a également encerclé le camion sono de la CGT pour aller chercher une militante et l'interpeller, matraquant et gazant tout ce qui bougeait autour.

Ces arrestations ont été ciblées et programmées à l'avance, car peu avant celles-ci, plusieurs manifestants ont pu voir les policiers regarder sur leurs iPad des visages de manifestants.

 Mobilisation du 9 avril à Strasbourg : la répression et l'arbitraire policier, derniers remparts d'un gouvernement qui va tomber Mobilisation du 9 avril à Strasbourg : la répression et l'arbitraire policier, derniers remparts d'un gouvernement qui va tomber Mobilisation du 9 avril à Strasbourg : la répression et l'arbitraire policier, derniers remparts d'un gouvernement qui va tomber
 Mobilisation du 9 avril à Strasbourg : la répression et l'arbitraire policier, derniers remparts d'un gouvernement qui va tomber Mobilisation du 9 avril à Strasbourg : la répression et l'arbitraire policier, derniers remparts d'un gouvernement qui va tomber Mobilisation du 9 avril à Strasbourg : la répression et l'arbitraire policier, derniers remparts d'un gouvernement qui va tomber
 Mobilisation du 9 avril à Strasbourg : la répression et l'arbitraire policier, derniers remparts d'un gouvernement qui va tomber Mobilisation du 9 avril à Strasbourg : la répression et l'arbitraire policier, derniers remparts d'un gouvernement qui va tomber Mobilisation du 9 avril à Strasbourg : la répression et l'arbitraire policier, derniers remparts d'un gouvernement qui va tomber

Un rassemblement exigeant la libération immédiate des camarades arretés a été convoqué dans la foulée pour 15h30 Place de la Bourse, pas loin du commissariat Heyritz (commissariat central). Une délégation des manifestants a été reçue. Peu avant 20h, trois des quatre interpellés ont été libérés.

 

Le reportage de La Feuille de chou : http://la-feuille-de-chou.fr/archives/87002

 

Le communiqué de l'AG des étudiant.e.s en lutte de Strasbourg à la fin de la journée de mobilisation :

Nous étions 300 aujourd'hui, rassemblé.e.s pour la libération de nos camarades !

Ce matin, alors que la manifestation se terminait, nous avons assisté à des interpellations préméditées et ciblées de la part de la Police. La place Kléber a été le théâtre d'une véritable traque au manifestant, avec course poursuite, gazage et matraquage. Face au reste des manifestant.e.s et même aux passant.e.s littéralement abasourdis par la soudaineté et la violence de la scène, nous avons fini par faire reculer les CRS qui ont fini par se retirer de la Place.

En milieu d'après-midi, nous nous sommes massivement donné.e.s rendez-vous pour exprimer notre solidarité et adresser un message clair à la police: "Libérez nos camarades" !!

3 interpellé.s ont été relâché.es ce soir. Un quatrième doit passer la nuit au poste. Tou.tes ont des poursuites pénales engagées contre eux. Nous n'avons pas plus d'infos pour l'instant. N'hésitez pas à nous transmettre si vous avez du nouveau !

Nous avons été très nombreux.ses à exprimer notre solidarité après les provocations et les violences policières auxquelles nous avons assisté aujourd'hui. Alors que nous subissons ensemble un contexte d'état d'urgence et de criminalisation du mouvement social, il est d'autant plus important de bien faire savoir que nous ne nous laissons pas faire et que nous continuerons de nous mobiliser collectivement face aux arrestations ciblées dans nos rangs.

Plus que jamais, la rue comme la fac, les places nous appartiennent !

Appel à contribution !

Si vous avez des vidéos ou des photos de la manifestation et des évènements de ce matin (violences policières et interpellations Place Kléber), transmettez les nous !

 Mobilisation du 9 avril à Strasbourg : la répression et l'arbitraire policier, derniers remparts d'un gouvernement qui va tomber
 Mobilisation du 9 avril à Strasbourg : la répression et l'arbitraire policier, derniers remparts d'un gouvernement qui va tomber Mobilisation du 9 avril à Strasbourg : la répression et l'arbitraire policier, derniers remparts d'un gouvernement qui va tomber

La répression, la violence et l'arbitraire des forces de police, que le gouvernement a légitimé depuis le début des mobilisations contre la loi Travail, ne sont que les derniers remparts d'un pouvoir politique qui se délite, d'un gouvernement qui ne sait plus comment justifier sa boucherie sociale et qui n'a d'autres moyens que de l'imposer à coups de matraques, de gaz lacrymogènes et d'arrestations, le tout légitimé à l'avance par l'état d'urgence permanent !

Restons solidaires dans la lutte et exigeons la libération sans poursuite des quatre manifestants, car c'est injustement que nos camarades ont été arrêtés. Montrons leur notre soutien, et prouvons au gouvernement que notre lutte sera encore plus forte. Nous ne baisserons jamais les bras !

 

Mouvement Jeunes Communistes Bas-Rhin et Union des Étudiants Communistes Strasbourg

Crédits photo : Bob Ramsey

Crédits photo : Bob Ramsey

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article