Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog des jeunes communistes du Bas-Rhin

50ème anniversaire du 17 octobre 1961 : Rassemblement au Pont du Corbeau

une-de-lundi-17.jpg

Rassemblement Lundi 17 octobre 2011
 à 17h30-19h

au Pont du Corbeau à Strasbourg
pour commémorer le 50ème anniversaire du 17 octobre 1961, véritable crime d'Etat.

 
Le 17 octobre 1961, la Fédération de France du FLN appelait les Algériens de France à manifester pacifiquement à Paris. Maurice Papon, alors préfet de police de Paris, venait en effet d’instaurer un couvre-feu discriminatoire, interdisant  aux Algériens de sortir de 20h30 à 5h30.


  

Le 17 octobre, en fin d’après-midi, des dizaines de milliers d’Algériens, hommes, femmes et enfants, venant des communes de la banlieue parisienne, convergent vers l’Etoile pour défendre leur droit à l’égalité et le doit du peuple algérien à l’indépendance.


Le 17 octobre, la police fait face aux manifestants. Une police qui fait preuve d’une violence extrême. Des milliers de manifestants sont arrêtés, emprisonnés, torturés, refoulés en Algérie. 200 sont aussi tués,  des corps étant jetés dans la Seine.


Lundi 17 octobre.  Commémoration du 50e anniversaire de ce massacre. En cette période de banalisation du discours raciste, alors qu’en 2005, certains à droite proposaient en d’inscrire dans les programmes scolaires « le rôle positif de la présence française outre-mer », il est temps : 

  • que les plus hautes Autorités de la République reconnaissent les massacres commis par la Police Parisienne le 17 octobre 1961 et les jours suivants, comme un crime d’Etat.
  • que la Fondation pour la Mémoire de la guerre d’Algérie, financée sur fonds publics et très critiquée par des historiens pour travailler sur la mémoire plus que sur l’histoire, voire pour être sous pression des nostalgiques de l’Algérie française, soit re-fondée sur des bases totalement différentes.
  • que la liberté d’accès aux archives soit effective pour tous, historiens et citoyens.
  • que la recherche historique sur ces questions soit encouragée, dans un cadre franco-algérien, international et indépendant.

Les organisateurs de cette activité sont : « collectif D’ailleurs nous sommes d’ici » qui regroupe  ASTU Actions Citoyennes, Attac Strasbourg, Attac Vosges du Nord, CALIMA, Europe Ecologie Les Verts-Alsace, FSU 67, Jeunes Ecologistes Alsace, Mouvement des Jeunes Communistes 67, Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples - comité de Strasbourg, NPA 67, PCF 67, Union Juive Française pour la Paix.
Est signataire aussi : La Ligue des Droits de l’Homme - Strasbourg.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article